jeudi 18 octobre 2018

Ma routine hebdo de maman ♥


Image empreintée du blog chronique de maman

Allez c'est parti pour vous délivrer ma routine hebdomadaire, de maman, active, vivant à 200 à l'heure, jonglant les transports parisiens, déposer petite Minnie en périscolaire du matin (et les mercredis chez sa nounou adorée), pour ensuite aller au travail, ect bref une vie de maman rythmée, un peu fatiguante mais Ö combien palpitante, et c'est tout ce que j'aime.

C'est parti pour le marathon de la journée (du lundi au vendredi), ne comptons pas les week ends, c'est une autre sorte de routine :

5h45: Je me réveille, difficilement mais sûrement. Je me rince le visage, gant de toilette pour une petite toilette rapide, pose du déo, et hop je m'habille.

6h00: on reveille princesse Minnie, elle a du mal ... (et elle ronfle en plus).

6h10: je re-réveille Minnie, il faut que je hausse le ton

6h15: enfin réveillée, je l'habille, je la prépare, je lui lave son petit visage.

6h30: Petit déjeuner. Pour ma part c'est à l'anglaise (ou presque). Je bois un thé au lait avec des céréales (des coco pops, don't judge me merci). Je prépare le petit déjeuner de Minnie qui se compose d'un verre de jus multivitamines et d'un bol de coco pops également. Elle regarde ses dessins animés du matin. Entre temps je me maquille et cela prendra au moins 15min.

6h50: on sort de la maison direction la périscolaire du matin. Et comme tous les matins, nous sommes en retard. 10 minutes nous arrivons à destination (et nous sommes les premières, donc pas en retard). 7h je fais un gros poutoux d'amour à ma minnie et je file direction le travail !

7h14: les transports en commun, la pire des choses que je vis quotidiennement. Le pire c'est que je prends le transilien, tu sais celui qui est toujours en retard, ou qu'un sanglier est passé sur les rails. Je prend le dernier wagon, tu sais celui qui n'est jamais bondé parce que ça pue grave la beuh ! (et au passage il y a toujours ce mec qui tousse comme s'il allait mourir dans les minutes qui suivent, bref infernal)

8h10: arrivée sur le lieu de travail après avoir également empreinté nos charmants métros parisiens. J'ai le temps de me préparer mon café, mes gâteaux, mon poste de travail, je ne démarre pas le travail avant 8h30.


8h30-14h30: WORKING GIRL (pour info je suis hôtesse d'accueil en CDI temps partiel, mais plutôt bien rémunéré et hors agences d'hôtesses gérés par des esclavagistes modernes).

14h30: je rentre à la maison en ré-empruntant le même trajet qu'à l'aller, c'est le meilleur moment de la journée, quand j'ai terminé le travail !!!


commente minniiiiie si tu la vois sur l'image 

16h45: je vais chercher Minnie à l'école, et c'est toujours le bonheur de voir le petit sourire de ma petite rose rayonnante, de la voir courir tout en rentrant à la maison, en entendant ses petits camarades hurler EMMAAAAA quand ils la voient (calmez vous les gosses vous vous êtes supportés au moins des heures aujourd'hui)

17h: heure du goûter pour Minnie et moi-même d'ailleurs. Quand ma gourmandise prend le dessus je prends toujours 2 éclairs au nutella à la boulangerie Hardy, au grand plaisir de la petite pitchoune. Et quand je suis fauchée, c'est des tartines de nutella et un petit jus de fruit.

18h: heure de la douche pour toutes les deux (oui on y va toujours à deux c'est plus pratique). Ensuite démaquillage, routine soin du soir en appliquant mon eau micellaire de la roche posay et mon gel anti-imperfection de Sampar. Ma peau est repulpée, et mes cernes de la journée sont également bien visibles (et la je pleure car je suis trop fauchée pour me faire une injection AH pour supprimer ces foutues cernes)... le temps me rattrape comme marie-josée Perec.


image qui relate les faits réels de certains soirs

19h-19h30: je prépare le dîner, et je cuisine toujours maison. Sauf quand la flemme prend le dessus, alors il m'arrive de faire des pommes rissolles avec un steak hâché.

20h: l'heure du dodo pour princesse Minnie qui me réclame entre 20h et 20h30 10 fois l'eau (histoire de me faire comprendre qu'elle n'a pas vraiment sommeil).

20h30 - gros répit pour moi alors je passe en  :
Non en réalité, je passe mon temps sur mon blog, facebook, instagram sur une durée de 10min à peu près. Je fais quelques snaps avec ma meilleure amie tycia histoire de délirer. et surtout je joue à Candy crush, cette addiction maladive.

21h: je m'écroule de sommeil. oui je suis une vraie mamie, incapable de tenir pour ne serait ce regarder une série. Du coup je rattrape le week end ce que je n'ai pu faire en semaine (comme passer le vaporetto dans toute la maison).

ET REBELOTTE POUR UNE NOUVELLE JOURNEE

Mais vous allez me demander: mais où est le papa. Ba le papa, c'est celui qui me soutient, qui en backstage me prépare mon thé le matin, et même ma gamelle du midi (trop choupinoux cet homme), qui va réveiller la 3ème fois emma le matin, qui m'accompagne (quand il ne commence pas trop tôt le matin) pour déposer emma en péri ou chez sa nounou le mercredi matin (et en voiture sioûplait !). C'est lui aussi le soir qui prend le relais quand emma crie "maman maman maman 20x en 10 minutes quand je cuisine alors que papa n'est pas occupé. Ces petits instants quotidiens et routiniers que j'affectionne, les plaisirs touts simples de la vie qui me comblent de bonheur. C'est dur la vie de parent, mais c'est surtout un bonheur à l'état pur.